Poudre morte

Quand j’ai vu sur quoi j’étais en train de marcher, j’ai bondi sur la pelouse.

Des victimes. Des dizaines de victimes. Pétrifiées et pulvérisées. Un carnage. Une bande de poussière d’humains traversait le parc. Grise et triste.

Ils ne capturaient personne, cette fois. Ils se contentaient de les désintégrer. Quelle horreur. Leur arme dévastatrice se dressait au loin. Un amalgame de technologies redoutables. Un pulvéromètre, un pétrifactron linéaire et un amplitronique (classe 4).

Je me suis enfui loin de cette tragédie, le coeur lourd comme une tonne de gravier.

F.I.N.

Soyez attentifs quand vous visitez la ville, car vous pourriez entrer par mégarde dans un quartier de Neptuniens. Ils sont très dangereux et, surtout, très électriques. Par chance, leur territoire est bien balisé. (Sans doute pour ne pas électrocuter leurs collègues Saturnoïdes)

Ici, un panneau indiquant la frontière de la Fédération Interplanétaire des Neptuniens.

Ils habitent sous la surface de la terre et regagnent leurs demeures par des points d’accès en surface comme celui-ci. (remarquez leur emblème en forme de « N » stylisé au bas de l’écriteau)

Au lieu d’une adresse normale ou d’un système de coordonnées x-y-z, ils utilisent la notation l-z-v-μ comme repère. (il n’est pas possible pour nous de voir la quatrième dimension)

Inutile de fuir en campagne pour les éviter. Ils y ont installé, un peu partout, leurs clôtures électriques.

Sans perdre les pédales

Je suis un expert pour reconnaitre leurs pièges et manigances. Mais je ne suis pas infaillible. Heureusement, grâce à Twitter, j’ai reçu quelques conseils à propos de l’utilisation d’un vélo. Cet appareil à deux roues semble être issu d’une dangereuse technologie jupitérienne.

Voici quelques commentaires inquiétants recueillis en quelques heures. Les tweets étant brefs, je me permets de vous les expliquer avec plus de détails.

@patdion: « un Bixi, c’est un tank »

Impossible alors de rouler en toute quiétude quand un canon est braqué sur notre tête.

@ChroniquesAmn: « éviter les trottoirs »

Le trottoir pourrait vous dévorer un pied. Il pourrait aussi vous désintégrer les orteils ou grignoter le mollet. Et c’est encore pire avec les trottoirs en béton. Parfois, le béton est armé.

@yareking: « le best pour les cadenas c’est d’en avoir deux.»

Je me doutais déjà du phénomène de duplication cycliste. Deux roues, deux pédales et, maintenant, deux cadenas. Donc, les nanovirus présents dans la selle produiront un clone parfait du pauvre voyageur.

***

Ensuite, des agents virtuels ont sauté sur l’occasion pour tenter de m’embusquer.

@Panthere_rousse: « Itinéraire : petites rues »

Bien sûr, une route à l’abri des regards. Idéale pour la capture. Non merci.

@Drag0n95: « On met un casque même si l’on a l’air d’un tawoien. »

Les habitants de la planète Tawoï sont les proies favorites des Neptunosaures. Pas question de me faire dévorer la cervelle.

@flemelin et @mariowroy m’ont parlé d’assurance-vie et d’assurance-habitation.

Ils attendent que je me mette à pédaler pour me désintégrer et pulvériser ma maison.

***

Je crois que je me contenterai de voyager à bord de mes chaussures. Elles sont apprivoisées depuis longtemps.

Portail d’eux

Ils naviguent entre notre monde et le leur par des portails interdimensionnels. Pour bloquer le passage aux humains, un système de protection évolué est utilisé.

Le portail suivant est bloqué par un treillis de rectangle en pierre imperméable. Si vous essayez de passer au travers, ce bouclier vous aplatira le nez ou vous déformera le front. On pourrait ensuite vous confondre avec un de leurs mutants.

Portail fermé

Cet exemple montre un portail ouvert camouflé. Il faut voir à l’envers pour le remarquer, car ils utilisent un système de réfraction rétinienne perpendiculaire à la lumière de notre Soleil. Mais moi je l’ai vu.

Portail ouvert

Si vous croisez un portail, courez. Ils ne sont pas loin.

Omnipreuves

Cette semaine, je vous propose quelques liens, des preuves supplémentaires de leur omniprésence.

D’abord, voici un exemple d’une de leurs technologies. L’invisibilité. La photo à la page 4 de l’article montre très bien un de leurs agents invisible, à droite, sur la deuxième marche.
http://science.howstuffworks.com/invisibility-cloak.htm

Une créature mutante. Quand vous verrez quelqu’un avec cette coupe de cheveux, vous saurez qu’il s’agit d’un de leurs agents.
http://www.youtube.com/watch?v=WFMXrBWswl0

Ils suivent tous vos déplacements grâce à un vaste réseau de caméras.
http://www.quebec511.gouv.qc.ca/fr/cameras/montreal/
Même si vous ne sortez pas de chez vous, il y a des caméras cachées dans Internet pour vous photocopier. (Cachez votre visage avant de visiter le lien suivant)
http://www.last-video.com/wp-content/uploads/2009/12/camera-cachee1.jpg

Le Gouvernement du Nouveau-Brunswick cache la section de son site internet sur les hybrides carnivores.
http://www.gnb.ca/hybrides-carnivores.html

Pour terminer, voici une base de données qui permet de voir les visages de centaines de robots, pour vous aider à les reconnaitre.
http://www.google.ca/images?q=portrait+robot