Somnambule crevé

Depuis plusieurs semaines, quand le réveil sonne, j’ai l’impression que je viens tout juste de me coucher. Que j’ai à peine dormi. J’ai ce serrement à la poitrine, comme si j’étais essoufflé d’avoir couru durant des heures.

La seule explication est donc que je me lève la nuit pour chasser des Robots Dragons.

Et je fais un excellent travail. On n’en croise aucun en ville.

Si je découvre seulement aujourd’hui que je suis un chasseur somnambulique, c’est que je n’étais pas prêt avant. Mon cerveau préférait travailler dans l’inconscient et me garder à l’abri. Me protéger dans un cocon blindé, le temps de terminer ma métamorphose. Il est fort mon cerveau.

Tout est clair maintenant.

Les prochaines nuits seront très actives.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s