Ils seront vaincus, troisième partie

… suite de Ils seront vaincus, deuxième partie

Les battements de mon coeur s’étaient accélérés. Je ne me rappelais pas la dernière fois que j’avais entendu une aussi bonne nouvelle.

— Je t’explique, dit l’homme. J’ai conçu des particules microscopiques qui émettent, dans un rayon d’une trentaine de mètres, une fréquence radioactive empoisonnée. Totalement inoffensive pour les humains, elle provoque des douleurs atroces pour n’importe quel de leurs mutants, agentes, robots, vampires, créatures, extra-terrestres, hybrides et chimères. Ils préfèreront s’enfuir, s’envoler ou se téléporter plutôt que de subir ces ondes de tortures. S’ils tentent de résister, l’énergie finira par altérer les neurotransmetteurs, les rendant dociles et inoffensifs.

— Comme le fauteuil?

— Oui. Comme le fauteuil.

— Oh. C’est génial.

— Presque génial.

L’homme se leva et s’approcha de la fenêtre. Il prit une grande inspiration et tourna le regard vers l’extérieur. Une lourdeur s’installa dans la pièce.

— Les particules ne sont pas autonomes, expliqua-t-il d’un ton grave. Elles fonctionnent grâce à l’électricité inhérente du corps humain jumelée à son acidité. Il faut donc les avaler pour les activer… ce qui pose un problème: la digestion. Une fois digérées, elles sont expulsées du corps. Des doses doivent être consommées régulièrement. Pour eux, un simple oubli de notre part devient une opportunité, et ils attendront cette erreur pour frapper. Je ne peux pas laisser n’importe qui les utiliser. C’est un processus qui demande beaucoup de rigueur et une grande discipline.

Je fuyais depuis si longtemps. Chaque journée apportait un nouvel affrontement. La lutte constante m’épuisait, m’usait. S’il existait un moyen pour les tenir à distance, je devais tenter ma chance.

— Je suis très discipliné.

— Je n’en doute pas. Je sais aussi que tu es conscient des dangers du moindre écart. Ce n’est pas ce qui m’inquiète.

Il posa son regard sur moi. Une ombre obscurcit son visage sérieux. Avaler des particules tous les jours pour qu’elles utilisent mon corps comme source d’énergie m’apparaissait pourtant si simple. Je ne voyais pas ce qui pouvait causer un problème.

— Tu as déjà été capturé. Je ne peux pas prédire avec précision les effets que les particules auront sur toi. Ton corps pourrait réagir violemment en expulsant des nano-implants ou ton esprit pourrait être perturbé par les courts-circuits d’émetteurs neurotroniques greffés à ton cervelet. Tu pourrais traverser une difficile période de purge.

— Comme vous le savez, répondis-je, j’ai déjà été capturé. J’ai subi toutes sortes de tortures. J’ai souffert physiquement et mentalement. Cette période de transition ne me fait pas peur. S’ils ne sont jamais venus à bout de moi, ce ne sont pas de simples particules qui réussiront.

— Tu es très brave. Et j’ai confiance en toi. Alors, voici le message secret à présenter à un de mes alliés au comptoir de la pharmacie d’à côté. Il te remettra tes doses de particules sous forme de comprimés.

Il me tendit un bout de papier tapissé de gribouillis.

— Ne t’en fais pas, ajouta-t-il d’une voix rassurante. C’est écrit en langage codé pour qu’ils ne puissent pas lire.

J’ai glissé la note avec précaution dans mon portefeuille, entre deux cartes pour l’isoler des caméras rayon X et détecteurs ultraviolets.

— Bon courage, Maxime. Tu verras, ta vie va changer.

Ma vie, et celle de l’humanité. Cette vision de temps nouveaux à venir procurait une chaleur en moi bien différente de n’importe quel venin atomique qu’ils m’auraient injecté. Une onde réconfortante, loin d’être radioactive, balayait mon corps de l’intérieur. Le soleil se levait dans mon coeur. Le futur flou se précisait. La conclusion devenait claire.

Ils seront vaincus.

Publicités

2 commentaires sur “Ils seront vaincus, troisième partie

  1. Pour ne pas éveiller les soupçons de l’imposteur qui prétend vous aider, achetez les comprimés, mais évitez de les avaler. Ne voyez-vous pas que c’est une ruse suprême afin de vous capturer à nouveau, et de vous retransformer en MaX dEb? Déjà ses suggestions hypnotiques ont réussi à endormir votre méfiance…

  2. @Humaine anonyme inquiète : Je comprends que vous soyez méfiante et je trouve très sage de votre part de vouloir demeurer anonyme. Vous mettez en pratique ce que j’ai expliqué ici depuis des mois et cela me flatte.

    Sachez toutefois que les comprimés fonctionnent à merveille. Je sors maintenant de chez moi sans risques. Ils ont cessé de me traquer.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s