Conseils vitaux — Mutant des Fêtes

Les mutants carnivores célèbrent aussi Noël.

Pendant le temps des fêtes, il y a toujours un repas chez les grands-parents, une soirée chez un cousin ou un après-midi chez le frère de la tante du père du côté de la belle-mère. C’est parfois difficile de savoir où nous sommes et quel est le lien de parenté qui nous unit.

C’est comme ça qu’ils nous piègent.

Voici quelques indices pour les reconnaitre.

1— « T’as donc ben grandi, el jeune! » Cette phrase préprogrammée aide à démasquer les robotosaures archaïques, puisque vous avez de toute évidence cessé de grandir depuis au moins une douzaine d’années. Même chose pour le souhait de succès dans les études. Des commentaires robotiques.

2— Ce mononcle Yvon est très accueillant. Mais cette masse poilue qui occupe la moitié inférieure de son visage est un parasite qui lui commande le cerveau par le nez. Évitez de le laisser vous embrasser. Le parasite pourrait changer de face.

3— Encore dans la catégorie poilue, il y a cette bête vorace qui rôde dans les chambres à coucher. Elle se perche sur le lit, la fourrure immobile, et engloutira le premier enfant un peu trop endormi.

4— Le vin, ça pousse dans des bouteilles. Cette boite de carton contient plutôt du poison. Vous serez malade si vous en buvez.

5— Observez les murs. Ils peuvent y avoir suspendu les restes d’une victime précédente. Comme un pied, toujours dans son bas.

6a— Pour les plus jeunes, méfiez-vous de cette agente qui se fait passer pour la jolie cousine. Elle tentera de vous hypnotiser en faisant tourner une bouteille.

6b— Cet oncle Neptunien cache un piège détraqué entre les jambes qui se déclenchera dès que vous vous assoirez sur ses genoux.

7— Une drôle d’odeur plane. L’air est saturé d’un gaz empoisonné qui brule les yeux, irrite la gorge et pique le nez. Contre-attaquez en vous aspergeant de parfum, même le moins cher fera l’affaire.

8— Un des cadeaux contient une substance toxique explosive. Manipulez-les avec précautions, et évitez surtout de les brasser.

Je vous souhaite une bonne et heureuse année 2011. Si vous survivez jusque-là.

* * * * * * * * * * * *

Vous avez échappé à un piège de Noël? Laissez vos trucs et astuces dans les commentaires.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s