Vite atomique

Le problème avec les crevettes atomiques, c’est qu’elles courent beaucoup trop vite.

Il y en a souvent une qui me suit. Je le sais, j’ai un sixième sens pour détecter la présence des hypers crustacés. Mais je n’arrive jamais à la voir. Quand je me retourne, elle a déjà déguerpi. Même si j’essaie de la surprendre, elle est plus rapide.

Encore hier, j’ai cru apercevoir quelque chose d’anormal du coin de l’oeil. J’ai tourné la tête, scruté les environs, me suis mis sur la pointe des pieds pour regarder au loin. Rien. La crevette s’était enfuie.

Un bruit étrange, provenant de l’extérieur, la nuit. Je sors la lampe de poche. Que vois-je? Pas de crevette.

Soyez prudents. Si vous êtes en train de lire sur votre balcon et qu’un coup de vent soudain fait battre vos pages, c’est une crevette qui passe.

Comme toutes ces autres créatures qui nous assaillent, je n’ai aucune idée de ce qu’elles nous veulent. J’espère seulement qu’elles n’useront pas de leur vitesse folle pour nous prendre des bouchées à la volée.

Rappelez-moi de ne jamais m’enduire de beurre à l’ail.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s