Gardent que dalles

Les gardiens des trottoirs nous observent. Ils guettent nos sorties, espionnent nos promenades, scrutent nos semelles de souliers et analysent nos sacs-poubelles. Leurs yeux de bétons sont à tous les coins de rue.

Gardien de trottoir

Ils ne se cachent pas seulement dans les dalles du trottoir. Les gardiens se camouflent aussi dans l’herbe.

Gardien de trottoir

Certains sont très vieux, comme Capitaine Moustache.

Gardien de trottoir

Quand ils ne mordillent pas assez de lacets, ils deviennent tristes. Selon l’importance de la peine, un gardien pleurera une substance goudronnée ou des larmes de fissure. Snif.

Gardien de trottoir

Mais les gardiens émotifs sont plutôt rares. Les trottoirs sont habituellement peuplés de méchants gardiens, prêts à découdre le rebord de vos pantalons.

Gardien de trottoir

Au lieu d’emprunter un mauvais trottoir, marchez dans la rue.

Publicités

2 commentaires sur “Gardent que dalles

  1. hihihi! J’adore quand tu fais des billets-pĥotos! C’est vraiment un regard neuf, fantaisiste… et parano sur la ville!

  2. @Annie Bacon: Le regard n’est pas si neuf. Je crois que certains gardiens ont un âge exponentiel. Même Capitaine Moustache a les yeux blancs.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s