Flashback de captivité – Jour 1

Ce matin-là, je m’étais réveillé à ses côtés. J’aurais dû soupçonner quelque chose d’anormal quand j’ai constaté qu’elle restait cachée sous les couvertures, mais j’étais engourdi de sommeil. Elle profita de ce moment pour pratiquer quelques manipulations et ainsi siphonner mon énergie. Ces secondes traumatisantes n’ont laissé qu’un souvenir flou, où s’entremêlent tentacules gluants et coups de griffes.

Elle était ensuite sortie de sa tanière de couvertures. Dans la pénombre matinale, j’ai pu voir son visage, son vrai visage. Elle ne portait plus son déguisement d’agente irrésistible. Le masque envoutant maintenant écarté, j’ai remarqué sa peau écailleuse sans couleur, ses crocs jaunis d’entre lesquels s’échappait un gaz perfide et sa perruque échevelée comme le pelage d’une bête démente. Mes cuisses se faisaient égratigner par les épines de ses jambes. Son costume d’humaine ne suffisait plus à contenir sa masse flasque. Le parfum ensorcelant avait laissé place à l’odeur de putréfaction qu’elle suintait. Les artifices qu’elle avait utilisés pour me charmer n’avaient pas eu besoin de persister au-delà de quelques heures. Sa mission avait été accomplie. J’étais capturé.

— Tu nous prépares le petit déjeuner, mon chou?

Sa voix avait sonné plutôt rauque et relativement électronique. Elle n’avait plus besoin de parler avec une fausse mélodie crémeuse. J’étais vidé, sans défense et totalement à sa merci. Je ne pouvais qu’obéir. Les ordres commençaient.

La torture commençait.

J’ai fait cuire des oeufs et du bacon. Le poêlon truqué giclait de fines particules d’acides qui me perçaient la peau de l’abdomen. Le grille-pain m’attaqua en éjectant des tranches brulantes. Un nanocyborg dissimulé parmi les grains de poivre tenta de m’égorger de l’intérieur. Si elle trouvait que je ne souffrais pas encore assez, elle avait à sa disposition une fourche, un scalpel et un contenant d’eau bouillante.

Et ce n’était que le premier matin.

Publicités

2 commentaires sur “Flashback de captivité – Jour 1

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s