Blogueurs distillés

Sous le prétexte d’une rencontre de blogueurs, j’ai été invité à une soirée à la Distillerie. J’ai immédiatement compris qu’il s’agissait d’un stratagème de grande envergure, élaboré pour me capturer. J’y suis tout même allé, pour prouver que je n’avais pas peur d’eux. Pour montrer qu’ils ne pouvaient rien contre moi. Je me sentais en forme, prêt. Je savais que je sortirais vainqueur de ces confrontations.

Quelle soirée! Ouf! Ils étaient là. Elle était là. Il y en avait tellement! Sans doute quarante-deux. J’ai été mis à rude épreuve. Ce serait trop long d’énumérer toutes les attaques, manigances, ruses et tactiques qu’ils ont employées. Il fallait être là pour suivre tout ce qui passait. Il fallait surtout être vif d’esprit et de corps, comme moi, pour survivre à cette soirée.

Étrangement, je peux dire que je me suis bien amusé malgré tout. Bien sûr, je suis demeuré assez silencieux et un peu en retrait, mais c’est que j’étais sur mes gardes. Les conversations de faux blogueurs me faisaient bien rire, et ce visage sérieux que j’ai arboré toute la soirée n’était que le résultat d’un état de concentration profonde. Je ne devais surtout pas me laisser déconcentrer par toutes les jolies demoiselles qu’ils avaient envoyées.

Voici, en rafale, ce à quoi j’ai survécu:
– Des sombréros neptuniens pour siphonner des cerveaux
– Du jus de sirène broyée
– Une mutante à la langue bleue
– Une abeille mécanique au dard acéré
– Des agrumes empoisonnés sur mon verre, que la serveuse avait volontairement mis loin de la lumière pour cacher leur couleur douteuse
– Me faire écraser, compacter, broyer, par eux alors que j’étais assis sur la banquette
– Des attaques incessantes pour me casser les tibias en me donnant des coups de pieds sous la table
– De petits poisons croustillants
– Une agression sur mes oreilles, sans doute pour me rendre sourd
– Des gougnafiers et des catoles
– Le tir d’un crayon-canon et les lames de son calepin
– Un décolleté hypnotique
– Des incantations surnaturelles pour me transformer en pot Masson
– Des manteaux carnivores qui ont essayé d’avaler mon super parapluie
– Une tentative de meurtre par accident de voiture, en m’envoyant dans la rue alors que le feu était rouge pour moi
– Une soupe aux pois avec du sirop d’érable, mais ce n’était pas des pois. Ni du sirop d’érable. Et il n’y avait pas de lard
– Une tentative de me crever les yeux avec des baguettes chinoises, ou de me mordre la cuisse
– Une pièce de monnaie explosive, qu’on m’a lancée sans avertissement
– Une capture ratée, alors qu’on m’a enfermé dans un taxi. Je suis parvenu à en descendre à mi-trajet.

J’ai aussi remarqué qu’ils commencent à me craindre un peu plus. L’un d’eux est venu avec du renfort, une coéquipière qui n’a même pas pris la peine de prétendre qu’elle était blogueuse. Mais deux personnes, ça ne suffit pas pour m’encercler. Mon succès a même un impact sur leur organisme biomécanique. Difficile à croire, mais il y en avait une qui était allergique à mon agilité de félin!

Ma survie n’est pas le seul élément positif de la soirée. Il n’y avait pas qu’eux à la Distillerie, et je me suis fait des alliés. Parfois, certaines personnes croient que je raconte des bêtises. Mais pas celle-là. Elle m’a prêté son bracelet magique et, en échange, j’ai sauvé sa Linda. Je suis aussi venu en aide à une pauvre victime, qui semblait avoir la fragilité d’un ange ou d’un rêve, en l’invitant à se réfugier près de moi, sur un tabouret. À la fin de la soirée, alors que tout semblait perdu pour eux, un de leurs agents en furie s’est attaqué à moi. J’ai réussi à m’en sortir grâce à l’aide d’un portier.

J’ai certainement oublié plusieurs évènements, et je les mets au défi de me les rappeler en laissant des commentaires ici! Ou encore… Je les défie de tenter de m’ajouter parmi leurs amis sur le site de réseau social le plus populaire!

J’ai encore gagné une bataille, mais pas la guerre. Ce n’est pas terminé. D’ailleurs, plusieurs d’entre eux ont dit qu’ils viendraient me voir, alors que je serai à un mini salon du livre pour petits éditeurs dans quelques jours… Je les attends!

Publicités

10 commentaires sur “Blogueurs distillés

  1. Tu as découvert notre stratagème! Pourtant je croyais que les sombreros étaient subtils! Mes coup de pieds sur les genoux n’ont pas fonctionné non plus…comme tu as pu le constater j’ai abandonner la bataille avant les autres. Honneur à toi M. Bleu 😉

  2. J’ai remarqué que lorsqu’ils se déguisent en super jolie blogueuses, que c’est très difficile de détourner le regard. Sous le bras, on m’a remis un formulaire… Fais attention à toi la prochaine fois, faire partie des « ils » c’est fichement payant !

  3. Mon complot avec le chauffeur de taxi a échoué. Ce doit être l’effet antidote de ces potions bleues, ou le petit sapin de sent-bon qui n’était pas assez imbibé de chloroforme.

  4. Attends, tu n’as rien vu hier. J’y étais seulement pour t’observer, connaître tes forces et tes faiblesses. Nous verrons la prochaine fois si tu pourras échapper à la Bête.

    Mouhahahahahha!!!!!!!!!!!!

  5. Des gougnafiers et des catoles… des mots pour faire tourner la tête de plusieurs et de les prendre au revers…

    Comme toujours ils en inventent de nouveaux stratagèmes mais tu sais qu’avec ton blogue, ils te surveillent et voient où sont leurs erreurs pour ne plus les refaire.

    Hum…

    À vérifier….

  6. La force des mutants, c’est que nous pouvons nous transformer comme bon nous sembles… Lorsque nous nous reverrons, tu ne me reconnaitras peut-être pas… Et alors, je t’aurais! Mouahahahahaha!

  7. *t’aurai! (la force des mutants n’est visiblement pas leur capacité a écrire sans faire des fautes bêtes et stupides)

  8. Tu crois vraiment être doué à te défiler? C’est de la chance, de la grosse chance!!

    Je vois tellement clair dans ton jeu… N’essaie pas à la prochaine rencontre de te faire passer pour mon acolyte, dénommé Linda! C’est back-flip son inimitable!

  9. Je t’ai enfin retrouvé, les RSS feront le reste.

    La résistance est futile.

    Toutes tes bases nous appartiennent.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s