Roulement compresseur

Elle roule en cliquetant.

Elle s’approche de moi quelques secondes avant de rebrousser chemin, dans la même cacophonie de cliquetis métalliques. Cet aller-retour se répète depuis déjà quelques minutes et, même si le trajet n’est pas exactement le même chaque fois, elle s’approche de plus en plus.

Une cannette de boisson énergisante roule sur le plancher du wagon de métro.

C’est une canette téléguidée, et c’est l’un d’eux qui est aux commandes.

Il est bien entrainé. Il arrive à faire correspondre presque parfaitement les mouvements de la canette avec l’accélération et le freinage du métro. Presque parfaitement.

J’ai l’oeil et j’ai rapidement remarqué qu’elle ne se déplaçait pas normalement. Et ce n’est pas très subtil de la faire rouler ainsi vers moi. Avec une approche moins directe, je ne l’aurais probablement même pas remarquée.

Les cliquetis s’approchent encore. Il ne faut plus que quelques aller-retour avant qu’elle puisse se rendre jusqu’à moi. Je suis coincé à l’extrémité de mon wagon. Le dernier wagon. Je suis coincé dans un cul-de-sac roulant.

Ce petit engin est muni d’un rayon miniaturisateur à courte portée. Je serai miniaturisé jusqu’à avoir la taille d’un insecte. Le goulot de la canette sera comme l’énorme gueule d’un animal insectivore qui m’avalera d’un seul coup. Une fois à l’intérieur, des micro-robots s’amuseront à arracher lentement chacun de mes membres, comme le ferait un enfant sadique avec une sauterelle. Je me retrouverai dans une arène pour lutter contre une fourmi championne et la plus grande mouche à fruits guerrière de tous les temps. Je serai leur plus petite victime.

Roulement métallique. Avance. Recule. Avance. Recule.

Je cherche à comprendre pourquoi il ne fait pas rouler la canette jusqu’à moi, sans pause, pour en finir au plus tôt. Pourquoi voudrait-il retarder ma capture?

Ce n’est pas qu’il ne veut pas… Il ne peut pas.

Le condensateur électromagnétique pour la compression moléculaire doit, à lui seul, occuper plus de la moitié du volume de la canette. Cela laisse peu d’espace pour tous les autres appareils de bord, le système de propulsion et sa source d’énergie. Le moteur, très petit, n’est donc pas assez puissant pour faire rouler la canette sur une longue distance. Le va-et-vient est nécessaire pour permettre aux piles de se recharger.

Roule-roule-roule par ici, roule-roule-roule par-là. Arrêt-recharge. Roule-roule-roule.

Quand on comprend le fonctionnement de leur technologie, c’est bien plus facile de les déjouer. Je les connais tellement bien que je peux même deviner la mécanique de machines que je n’ai jamais vues auparavant. Et grâce à mon expérience, je vois maintenant une possibilité. Lorsque la cannette cesse de rouler pour se recharger, le rayon miniaturisateur n’est plus alimenté. C’est le moment pour agir sans risque.

Mais ce moment doit être calculé avec précision. Un mauvais synchronisme aurait comme résultat que je me trouverais minusculisé instantanément.

Roulement. Patience. Cliquetis. Patience. Arrêt.

Je me lève, même si je n’ai nulle part où me sauver. Je suis toujours prisonnier du dernier wagon. Au lieu de me protéger de la canette, je bondis toutefois vers elle. Une grande enjambée sautée qui, avec l’adrénaline, semble durer éternellement. Pendant cette fraction de seconde, où je suis suspendu dans les airs, je crie mentalement ma victoire.

Et crac! J’atterris à pieds joints sur la canette. Elle ne roulera plus! C’est maintenant une galette bien plate!

Toute cette micro-technologie est écrabouillée sous les semelles de mes bottes. Leur idée d’utiliser un appareil aussi petit n’était pas mauvaise, mais leurs ingénieurs n’avaient pas tout prévu. Moi, je prévois tout. Je pense à tout. J’analyse tout.

Et finalement… Qui est-ce qui s’est fait miniaturiser?

Publicités

2 commentaires sur “Roulement compresseur

  1. Futé…!
    Je crois que c’était un engin en reconnaissance, ce qui expliquerait le va et vient, pour te prendre sous des angles multiples. Tu l’as échappé belle !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s