Faille localisée

Je leur échapperai un jour.

Cela fait deux mois qu’ils m’ont capturé, mais je n’ai jamais abandonné. Ce qu’ils me font subir quotidiennement ne m’affaiblit pas. Je reste agile malgré la torture physique, futé malgré la torture mentale. Et je suis patient.

À défaut de m’enfuir, j’observe.

Je vois de près. Je peux analyser. Comprendre. Le champ turboactif encerclant ma prison n’est peut-être pas tout à fait ce que je croyais à première vue. Le poison engourdissant qu’on m’injecte ne proviendrait pas toujours d’une mutoblatte neptunienne. Elle n’agit pas toujours selon les ordres télépathiques qu’elle reçoit. Un mutant bionique est parfois seulement un hybride robotoïde. La programmation des bactéries électroniques ne couvre pas toutes les possibilités. La caméra laser camouflée dans mon réfrigérateur est trop évidente.

Leur façon de faire comporte quelques anomalies. Je finirai par savoir comment en tirer avantage.

D’ailleurs, si vous lisez ceci, c’est que j’ai bien vu. Il y a une faille dans leur sécurité.

Je se

Publicités

Un commentaire sur “Faille localisée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s